Vous hésitez entre 2 outils auteur pour réaliser vos modules ? Vous ne connaissez pas très bien les différences entre chaque outil auteur ? Vous êtes simplement curieux ?

Cet article est fait pour vous !

Nous nous sommes pris au jeu de comparer 3 outils phares du marché : Storyline et Rise de la suite Articulate 360, et Mohive développé par la société Crossknowledge.

Articulate Storyline 360, sans doute l’outil rich learning le plus complet.

La suite Articulate 360 est un incontournable dans le milieu du e-learning, avec pour produit phare Storyline. Ce logiciel, basé sur les principales fonctionnalités de PowerPoint, permet la réalisation de modules e-learning 100 % custom, dans toutes les dimensions : scénarisation, graphisme, navigation, localisation… tout est personnalisable en fonction des besoins, ce qui en fait un outil idéal…

… tout du moins pour une utilisation Rich Learning : les capacités de Storyline peuvent en effet suffire à un parcours 100 % personnalisé et incluant tous types de médias (son, image, vidéo, contenu téléchargeable, etc.), là encore de façon personnalisée.

La suite Articulate 360 avec Rise, un outil auteur de rapid learning multi-devices

Conçu comme un outil de rapid-learning, Articulate Rise propose une responsiveness multi-supports grâce au HTML5 et surtout une progression intuitive orientée smartphones. En l’occurrence, s’affranchir d’une progression par écran, en adoptant – et s’adaptant à – la lecture sur appareils mobiles. Exit donc la progression en cliquant sur un bouton à droite de l’écran : tout se fait intuitivement de haut en bas, comme lorsqu’on déroule un fil d’actualités sur un réseau social par exemple…

Si la personnalisation graphique est restreinte (responsiveness oblige), Articulate Rise permet néanmoins de créer des mini-sites pédagogiques personnalisés à votre entreprise avec un rendu moderne.

Mohive, outil de rapid-learning développé par la société Crossknowledge.

Outil de rapid-learning, Mohive a pour but de réaliser des modules au contenu standardisé grâce à de nombreuses mises en page conçues pour un usage simple et efficace. Des simples écrans texte + image aux exercices de QCM/Drag & Drop en passant par des écrans interactifs avec zones cliquables, c’est l’un des outils phares pour vos digitalisations de supports divers, à moindre coût.

Si tout n’est pas 100 % personnalisable (placement des objets, synchronisation…), Mohive reste un outil de développement e-learning très efficace dans la diffusion de messages fondamentaux, qu’ils soient accompagnés d’images, vidéos ou documents téléchargeables…

Vous l’aurez compris, le choix de l’outil auteur va dépendre de vos objectifs :

  • Quel dispositif de formation souhaitez-vous mettre en œuvre ?
  • Quelle complexité scénaristique ?
  • Quelle richesse graphique ?
  • Quelle volumétrie ?
  • Quelles compétences visées ?
  • Quel public-cible ?
  • Quel délai ?
  • Quel budget ?

En synthèse : tableau comparatif.

Pour y voir plus clair et orienter plus facilement votre choix, voici un tableau récapitulatif avec quelques exemples (non exhaustifs).

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.

Comme tout professionnel de la formation, vous définissez les objectifs pédagogiques avant de mettre en place une formation. Mais êtes-vous certain de bien les formuler ?

Vérifiez-le à travers nos quelques conseils !

Pourquoi identifier les objectifs ?

La démarche à suivre

  • Après avoir pris connaissance de l’objectif stratégique, vous formulez les objectifs généraux de la formation, qui précisent le but de la formation et orientent la sélection des contenus de la formation.
  • Vous les décomposez ensuite en objectifs pédagogiques. Il s’agit des compétences à maîtriser.
  • Enfin, vous formulez les objectifs pédagogiques.

Formuler les objectifs pédagogiques

Quels savoirs l’apprenant doit-il acquérir pour atteindre l’objectif de formation ?

Les objectifs pédagogiques s’expriment en termes de savoirs. Ils servent à construire l’action de formation.

Ils doivent être formulés en termes de résultats escomptés, mesurables et/ou observables, avec un verbe d’action.

Choisir le verbe d’action

Faîtes le bon choix !

Veillez à être le plus précis possible quand vous formulez un objectif pédagogique afin d’identifier le niveau de savoir à maîtriser. Ainsi préférez par exemple « Calculer la formule mathématique ABC » à « Connaître la formule mathématique ABC », « Expliquer le concept de micro-learning » à « Comprendre le concept de micro-learning »…

Voici quelques exemples (non exhaustifs) de verbes d’action :

C’est à vous à présent ! Vous avez toutes les clés pour bien définir vos objectifs pédagogiques !

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.