Source photo : https://www.pexels.com/fr-fr/

Scénariser un contenu en mobile learning, ce n’est pas simplement transposer les contenus e-learning déjà crées en mobile learning. Voici comment procéder.

S’adapter au terminal mobile

Pour bien scénariser votre contenu en mobile learning, pensez « mobile first » ! Adoptez une réflexion différente de celle d’un contenu conçu pour un affichage sur ordinateur, en prenant en compte les éléments suivants :

La finalité pédagogique : Identifiez la finalité pédagogique de votre formation (acquisition de nouvelles connaissances ou ancrage mémoriel) et déterminez l’approche pédagogique adéquate. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  • La formation est-elle réalisée dans le but d’acquérir de nouveaux savoirs en stand-alone ?
  • Vient-elle en amont, pendant ou en aval d’une séquence de formation distancielle ou présentielle ?
  • Quelle approche pédagogique est la plus appropriée ? (Par exemple, un quiz pour l’ancrage mémoriel et un feedback sous forme de micro-contenus pour l’acquisition de nouvelles connaissances)

La granularité : Pensez en amont à découper finement vos contenus de formation (entre 1 et 5 minutes par capsule en abordant une notion clé) et à les espacer dans le temps (révisions ou présentation de nouvelles informations). Cela vous permettra de faciliter l’apprentissage de vos apprenants tout en prenant en compte le temps d’attention réduit sur mobile.

Notre astuce : utilisez le mind mapping pour granulariser vos contenus ! Cette technique permet de cartographier visuellement les différentes idées que l’on a d’un sujet. Les idées peuvent ensuite être abordées à travers des capsules spécifiques !

Les modalités pédagogiques : Utilisez des modalités pédagogiques variées pour capter leur attention (image, infographie, vidéo, flash cards, etc.).

La gamification et l’apprentissage social : Engagez vos apprenants dès le début de la formation en les rendant actifs à travers des activités interactives et des espaces d’échanges (forums, communautés, like, etc.). Notez que selon la solution technologique utilisée, l’apprentissage social aura probablement des spécificités.

Concevoir en « mobile first »

Concevoir sa capsule mobile learning depuis un outil auteur, c’est réfléchir en amont aux spécificités et aux contraintes de consultation de la formation depuis les appareils mobiles. Privilégiez donc les activités optimisées et spécifiques aux smartphones ! Voici quelques exemples :

Les activités optimisées pour le mobile learning :

  • Pour l’apport de connaissances : image + texte, infographie interactive, accordéon, découverte d’un lieu avec effet gyroscopique, etc.
  • Pour la pédagogique : sondage, QCM, zones sensibles, etc.

Les activités spécifiques au mobile learning :

Elles tirent parti des fonctionnalités des smartphones autour de la co-construction de savoirs comme la prise de photos ou la réalisation de vidéos par exemple.

Nos bonnes pratiques de scénarisation

Afin de réussir au mieux la scénarisation de votre capsule mobile learning, nous partageons avec vous nos bonnes pratiques !

  • Utilisez une ergonomie épurée et intuitive : inutile d’avoir une aide à la navigation, un écran de sommaire ou d’annonce des objectifs. Le format ultra court du mobile learning rend ces éléments superflus !
  • Synthétisez l’écran d’accueil et de conclusion pour ne garder que l’essentiel.
  • Ne contraignez pas la navigation.
  • Évitez les écrans denses en termes de contenus : une rédaction concise est la clé !
  • Privilégiez l’usage de médias non sonorisés (excepté les vidéos), et auquel cas sous-titrez systématiquement les vidéos.

Vous l’aurez compris, adapter la scénarisation de votre capsule en mobile learning c’est s’assurer d’avoir une formation intuitive et bien construite !


Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.

0 réponses

Laisser un commentaire

Vous souhaitez participer à la discussion ?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *