Le marketing digital peut nous apporter beaucoup en digital learning. En effet l’objectif premier de la publicité est de faire passer un message à un public spécifique. Ce message doit être court et impactant pour être mémorisé. C’est la même chose en formation !


Des démarches de conception proches

En marketing digital, on cherche à faire vendre des produits/services. En digital learning on cherche à faire apprendre. Mais dans les 2 cas, pour atteindre l’objectif, on doit faire passer à son public un message suffisamment percutant pour qu’il soit mémorisé.

Pour définir leur offre, cibler la bonne population et vendre leurs produits/services, les marques s’appuient sur trois objectifs de communication (cognitif, affectif et conatif). Voyons comment ils se traduisent en digital learning :

OBJECTIFS COGNITIFS

  • En marketing digital : faire connaître (informer le consommateur sur le produit/service, l’entreprise)
  • En formation : faire connaître les enjeux et les objectifs de la formation (informer l’apprenant sur les connaissances/compétences qu’il aura acquises à l’issue de la formation)

OBJECTIFS AFFECTIFS

  • En marketing digital : faire aimer (s’intéresser au produit/service et/ou à la marque)
  • En formation : susciter l’envie de suivre la formation (avec la méthode du storytelling ou de l’immersion par exemple)

OBJECTIFS CONATIFS

  • En marketing digital : faire agir (acheter les produits/services)
  • En formation : suivre la formation et s’y impliquer (à travers des exercices interactifs, des jeux, des quiz, des escape game, etc.)

L’analyse d’une publicité…

La transmission des émotions de la publicité vers la cible est essentielle pour toucher les consommateurs (joie, tristesse, peur, surprise, colère, etc.).

Quelle que soit la publicité, celle-ci met toujours en avant 3 éléments fondamentaux : un thème général, une idée et un ou plusieurs argument(s) pour défendre cette idée. Ces éléments s’articulent à travers un logo, un visuel (image/vidéo), un texte (slogan, informations, etc.) et, lorsque le support le permet, une musique.

Lors de la phase de conception de la publicité, la marque doit prendre en compte chaque détail de sa campagne :

  • le visuel : le visuel est-il assez parlant/impactant ? Faut-il passer le bon message ?
  • le texte : le texte est-il compréhensible/adapté au message que l’on souhaite faire passer ?
  • la marque : que souhaite-t-on mettre en avant dans cette publicité ? Si oui, comment ?
  • le message délivré : est-il en accord avec notre positionnement, nos valeurs, notre raison d’être ?
  • la musique : est-elle suffisamment entraînante, marquante ?
  • la cible : quelle cible souhaite-t-on toucher ? Comment doit-on la toucher ?
  • le but : pourquoi réalise-t-on cette publicité ? Quels en seront les bénéfices pour nous ?

On retrouve ces mêmes composantes en digital learning.

… et les bonnes pratiques à en tirer

LE VISUEL

En marketing digital, le visuel est très important. Il est souvent l’élément fondamental de la publicité car c’est lui qui délivre en partie ou en totalité le message.

Source photo : https://www.lsa-conso.fr/

En formation, le visuel vient souvent en appui du contenu. Mais parfois un bon visuel peut aussi se passer de message textuel. Posons-nous la question sur l’évolution de nos pratiques en formation et prenons davantage exemple sur le marketing, par exemple en réduisant le texte dans un module lorsque cela s’y prête et en mettant en avant des visuels parlants et évocateurs du/des message(s) que l’on souhaite transmettre.

Sources photos : https://pixabay.com/fr/ et https://www.shutterstock.com/fr/

LE MESSAGE ADAPTÉ À LA CIBLE

Pour qu’une publicité soit pertinente, le message publicitaire doit être délivré à la bonne cible. Il convient donc de choisir le bon message au bon format publicitaire !

C’est la même chose en digital learning. Pour rendre la formation pertinente et mettre en avant sa nécessité, elle doit s’adresser à la bonne cible (les apprenants), s’adapter à leurs besoins et être réalisée avec les formats pédagogiques adéquats (présentiel, e-learning, blended learning, etc.).

LE BÉNÉFICE

En marketing digital et en digital learning, le consommateur/l’apprenant doit percevoir le message principal dès le début.

  • En marketing digital : pourquoi cette publicité ? Quel est le message délivré ? Que cherche-t-on à me vendre ?
  • En digital learning : pourquoi cette formation ? Que va-t-elle m’apporter ?

Le consommateur/l’apprenant doit dès le départ saisir les enjeux et bénéfices qu’il va en tirer (de la publicité ou de suivre la formation). Il doit pouvoir répondre rapidement aux questions « Que vais-je en tirer ? » et « Qu’est-ce que cela va m’apporter ? ».

LA MÉMORISATION DU MESSAGE GRÂCE À UN FORMAT COURT

Nous vivons actuellement dans une culture de zapping : nous n’aimons pas consulter des formats longs, que ce soit à des fins personnelles ou professionnelles. Pour s’adapter au mieux à cette culture, les messages délivrés par les marques et les services formation doivent aller à l’essentiel. En marketing digital ou en digital learning, pour être impactants et précis, nous devons avoir recours à des formats courts. C’est en ce sens que les marques/entreprises peuvent capter l’attention de leurs consommateurs/apprenants !

Vous l’aurez compris, certaines pratiques du marketing digital peuvent vous inspirer en formation. Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, à vous de jouer !

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.

0 réponses

Laisser un commentaire

Vous souhaitez participer à la discussion ?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *