Crédit photo : https://www.pexels.com/

Mettre en place une formation mobile learning efficace, c’est d’abord réfléchir à un design et à une ergonomie adaptés. Car oui, il ne s’agit pas de reproduire la navigation d’un module classique ! Évident, mais pas toujours mis en place.

Penser pleinement « Mobile » en termes de contraintes et spécificités

  • Proposer un design adapté à la taille d’écran smartphone/tablette : intuitif, épuré et agréable.
  • Réduire le contenu à l’essentiel (texte, vidéo ou audio). La densité informationnelle est à proscrire.
  • Éviter l’utilisation de fonctionnalités non-optimales sur mobile (ex. : saisies de texte, fenêtres pop-up, tableaux & colonnes).
  • Proposer des actions liées aux usages mobile pour interagir avec des éléments de l’écran : placer les actions principales au milieu ou en bas de l’écran et de gauche à droite.
  • Favoriser une utilisation simple, fluide et précise.
  • Proposer des actions intuitives à l’aide des fonctions swipe, tap, double tap, drag (glissement), spread (écartement), etc.

Exemples de bonnes pratiques

Page d’accueil : look and feel très épuré, repères pour la navigation

  • Rappel illustratif du thème de la capsule : photo et couleurs adaptées
  • Logo Client (éventuellement)
  • Thème de la capsule : « Découvrir »
  • Durée cible
  • Titre et sous-titre
  • Bouton « Go » permettant de lancer la capsule

Page de contenu : apport descendant (accordéon)

  • Barre de progression en haut
  • Bouton « Quitter » en haut à droite
  • Flèche en haut à gauche pour revenir à l’écran précédent
  • Navigation par la fonction « tap » dans le contenu
  • Bouton « Continuer » pour naviguer dans la capsule (pour un usage cross-canal)

Page de contenu : activité formative (drag and drop)

  • Barre de progression en haut
  • Bouton « Quitter » en haut à droite
  • Flèche en haut à gauche pour revenir à l’écran précédent
  • Déplacement d’étiquettes dans des zones dédiées
  • Apparition du feed-back et du bouton « Continuer » lorsque toutes les étiquettes ont été placées

Page de contenu : activité de découverte (carte à retourner)

  • Barre de progression en haut
  • Bouton « Quitter » en haut à gauche
  • Flèche en haut à gauche pour revenir à l’écran précédent
  • « Tap » sur la carte pour la retourner
  • Apparition du verso de la carte au clic
  • Navigation par les flèches < et > pour se déplacer dans les cartes
  • Bouton « Continuer » pour accéder à l’écran suivant

Page de fin : annonce de la fin de la capsule

  • Repère visuel pour annoncer la fin de la capsule (rond rose)
  • Message de fin
  • Bouton « Quitter » permettant de fermer la capsule et de revenir à son parcours de formation pour sélectionner une autre capsule

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.

Si la formation sur mobile suscite un engouement certain, il n’est pas inutile de se poser quelques questions pour optimiser vos pratiques : dans quels cas le mobile learning est-il pertinent ? Peut-on se former à tout sur mobile ? Quels sont les pièges à éviter ?

Nous vous apportons notre éclairage.


Quelles sont les attentes des utilisateurs ?

Le m-learning s’adresse en priorité aux personnes équipées d’un smartphone en entreprise, et/ou exerçant tout ou partie de leurs missions professionnelles en itinérance (commercial, technicien, manager de terrain, …).

À travers l’utilisation mobile, les utilisateurs recherchent avant tout un contenu ergonomique, facile d’accès, court et efficace. Donner un avis sur le contenu, voire produire soi-même du contenu, sont également des fonctionnalités recherchées.


Dans quels cas utiliser le mobile learning ?

Quelques exemples où le mobile learning est particulièrement adapté :

  • Formations On-boarding
  • Formation des professionnels en itinérance (commercial, technicien, manager de terrain…)
  • Formation autoportante avec des notions simples de type SAVOIR
  • Pour des ressource(s) complémentaire(s) à un dispositif de formation plus complet en blended learning
  • En amont d’une formation présentielle, pour l’acquisition des apports théoriques ou l’évaluation des connaissances initiales
  • En aval d’une formation, pour favoriser la consolidation des acquis au travers de quiz, jeux pédagogiques, etc.

Quels sont les pièges à éviter ?

Attention à ne pas produire un contenu qui susciterait plus d’intérêt sur la forme que sur le fond. Il est finalement relativement facile et tentant de produire un contenu sexy, mais plus difficile de le mettre en lien avec un besoin spécifique de formation qui justifierait le m-learning. Gardez bien en tête vos objectifs pédagogiques et la plus-value du m-learning !

Évitez de migrer tels quels vos contenus e-learning existants en m-learning. Cherchez à tirer parti des spécificités de l’aspect « mobile ». Ainsi :

  • Ne construisez pas une formation e-learning traditionnelle en mobile learning :
    • Privilégiez les formats très courts (moins de 5 minutes)
    • Évitez les écrans denses en termes de contenus
    • Ne contraignez pas la navigation : la navigation dans le parcours de formation doit être libre
    • Interrogez-vous sur la pertinence de la voix-off
  • Ne considérez pas que le m-learning peut remplacer strictement une formation e-learning traditionnelle : les deux se complètent mais ne s’imaginent pas l’une sans l’autre.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.